Genopole (Evry), le 10 janvier 2019 – Genopole, biocluster français dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement, annonce aujourd’hui le lancement du nouvel appel à candidatures des dispositifs Shaker et Booster. Une journée portes ouvertes est organisée vendredi 18 janvier à Genopole, où sont installés des entreprises de biotechnologie, des laboratoires académiques de recherche et des plates-formes technologiques de pointe.

Lors de cette journée, les participants pourront découvrir le Shaker et le Booster, dispositifs de soutien à l’innovation en biotechnologie. Des lauréats des promotions précédentes témoigneront du soutien dont ils ont bénéficié pour accélérer le développement de leur projet (Shaker) ou société (Booster), porteurs d’une innovation biotechnologique en santé, environnement et industrie.

L’événement est ouvert aux étudiants, post-doctorants, demandeurs d’emploi porteurs d’une innovation biotech, mais également aux dirigeants de jeunes entreprises de biotechnologie (moins de trois ans).

  • Le Shaker: Innovateur, devenir entrepreneur!

Le Shaker s’adresse prioritairement à des porteurs de projet innovants, étudiants/post-doctorants/ingénieurs. Les lauréats ont accès à un Lab Biotech partagé, entièrement équipé. Une sensibilisation à l’entrepreneuriat (business model, propriété intellectuelle, juridique, communication…) les met sur les bons rails de la création d’entreprise à Genopole, l’écosystème biotech de référence en France.

Irina Gbalou fait équipe avec Ahmed Said. Leur projet INA Biotherapeutics vise la mise au point d’une technologie innovante de synthèse de longs fragments d’ADN pour améliorer la recherche médicale.

« C’est inespéré ! Sans le Shaker, sans le laboratoire, nous n’aurions pas pu valider notre preuve de concept. Je me disais, la technologie et la science sont solides, mais nous étions à des années-lumière de l’entrepreneuriat. Les formations et les rencontres nous motivent beaucoup et les chargés d’affaires de Genopole sont toujours à l’écoute. A l’issue du Shaker, nous allons créer notre société, recruter un ingénieur en robotique, et j’espère intégrer le Booster pour renforcer les compétences business ! »

  • Le Booster: Créateur d’entreprise, accélérer sa levée de fonds!

Le Booster s’adresse aux créateurs de jeunes entreprises de biotechnologies innovantes (moins de trois ans). Le programme est complet : des formations de haut niveau (stratégie, finance, marketing, scale-up, négociation commerciale, règlementaire…), spécialisées dans le domaine des biotechnologies, leur donnent les cartes en main pour accélérer la croissance de leur société, convaincre les investisseurs et réussir leur levée de fonds. Ils bénéficient aussi de conditions d’installation privilégiées dans un bureau/labo de Genopole avec notamment six premiers mois de loyers offerts (avec engagement de rester sur site).

Jérôme Braudeau et Baptiste Billoir dirigent la société AgenT qui développe le premier diagnostic sanguin ultra-précoce de la maladie d’Alzheimer.

« Le Booster nous offre l’opportunité d’évoluer dans l’écosystème des biotechnologies. Nous lançons une levée de fonds de 1,5 M€. Celle-ci permettra de valider la capacité de notre algorithme diagnostique à détecter les patients souffrant d’Alzheimer jusqu’à vingt ans plus tôt qu’avec les méthodes existantes. Dans ce cadre, Genopole nous accompagne en particulier en nous mettant en relation avec des investisseurs qualifiés ».

 

Portes ouvertes : vendredi 18 janvier de 9h30 à 14h

Adresse, programme complet et inscription (gratuite et obligatoire)

 

Le nouvel appel à candidatures des deux dispositifs est ouvert jusqu’au 22 février.

Téléchargement du dossier de candidatures au Shaker

Téléchargement du dossier de candidatures au Booster

 

A propos de Genopole

Premier biocluster français dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement, Genopole rassemble 87 entreprises de biotechnologies, 17 laboratoires de recherche, 28 plates-formes technologiques, ainsi que des formations universitaires (Université d’Evry, Paris Saclay). Son objectif : créer et soutenir des entreprises de biotechnologie et le transfert de technologies vers le secteur industriel, favoriser le développement de la recherche dans les sciences de la vie, développer des enseignements de haut niveau dans ces domaines. Dirigé depuis février 2017 par Jean-Marc Grognet, Genopole est principalement soutenu par l’Etat, la Région Ile-de-France, le Département de l’Essonne, l’agglomération Grand Paris Sud, la Ville d’Evry-Courcouronnes et l’AFM-Téléthon.

https://www.genopole.fr/