Grenoble, France, le 17 décembre 2018Sofradir et sa filiale ULIS annoncent aujourd’hui que Jean-François Delepau, président directeur général du Groupe, a reçu le Chaptal du Comité des Arts Physiques 2018. Ce prix, remis le mercredi 12 décembre par l’industriel Pierre Bastid lors de la cérémonie annuelle des Chaptal, vient reconnaître la croissance et le succès d’ULIS.

Jean-François Delepau est depuis début 2018 Président de Sofradir et de ses filiales, ULIS (France) et Sofradir EC (États-Unis). Le Groupe, qui emploie environ 1 000 collaborateurs, est spécialisé dans la conception et la fabrication de détecteurs infrarouges de haute qualité destinés aux applications commerciales, spatiales et militaires. Avant cela, M. Delepau était Directeur Général de la société ULIS, poste qu’il a occupé pendant 10 ans.

« Au nom de tous les employés de Sofradir, d’ULIS et de Sofradir-EC, je suis très honoré  de recevoir ce prix exceptionnel. La réussite de notre Groupe en matière d’imagerie infrarouge est le fruit de la vision du gouvernement français il y a plus de 30 ans. Il a eu l’audace de créer un nouveau secteur industriel en fusionnant l’expertise technologique de Safran et de Thales et la recherche scientifique du CEA-Leti dans ce domaine, » souligne Jean-François Delepau. « Au fil des années, nous avons intensifié nos activités et renforcé notre leadership sur la scène internationale. C’est le résultat du travail acharné de nos collaborateurs, de leur quête d’excellence, de valeurs partagées et de nos investissements considérables dans l’innovation. Le soutien de nos actionnaires, Thales et Safran, leur grande connaissance du secteur, ainsi que l’appui permanent de la Direction Générale de l’Armement, du Ministère de l’Economie et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont joué un rôle clé dans notre développement. »

Les technologies infrarouges de Sofradir et d’ULIS sont utilisées pour de nombreuses applications : observation de la terre par satellite, suivi environnemental, diagnostic énergétique, sécurité, équipement des pompiers, bâtiments connectés et automobile.

Créée en 1986, la société Sofradir est devenue le deuxième fabricant mondial de détecteurs infrarouges de haute performance. Sa filiale ULIS, qui existe depuis 2002, est également sur la deuxième marche mondiale en termes de ventes de détecteurs infrarouges destinés aux applications de grand volume (le premier en Europe). Dans le futur, les deux sociétés développeront des détecteurs infrarouges de nouvelle génération pour répondre à la demande croissante dans le domaine des systèmes autonomes. Il pourra s’agir de détecteurs de très grande dimension pour l’astronomie ou l’observation de la terre, de détecteurs à forte sensibilité, compacts et légers qui seront utilisés dans des appareils portables et des drones ou bien de détecteurs très bas coûts pour la sécurité automobile.

Avant de rejoindre ULIS, M. Delepau a travaillé chez ASK, un fabricant de premier plan d’équipements et cartes RFID (de l’anglais radio frequency identification). Il a successivement été directeur marketing produits puis directeur de centres de profit. Dans le cadre de cette fonction, il a participé à la création d’ASK TongFang, une joint venture destinée à la production de masse et à la commercialisation en Chine d’étiquettes RFID. De 2002 à 2004, M. Delepau a travaillé chez Technicolor, acteur incontournable des technologies de vidéo numérique, en tant que directeur marketing produits de la division composants, fonction qui l’a amené à s’intéresser plus spécifiquement aux lecteurs optiques pour DVD. Au cours de cette expérience, il a mené des programmes de réduction des coûts et a négocié des accords de co-développement. Avant cela, il a occupé la fonction de directeur du marketing stratégique au sein de la division infrastructure réseau GSM d’Alcatel. M. Delepau possède également huit ans d’expérience dans le domaine du conseil (stratégie et nouvelles technologies), acquise chez Cap Gemini puis chez Booz, Allen & Hamilton. Jean-François Delepau est diplômé de l’École polytechnique (promotion 1986) et de Télécom Paris (promotion 1988). Il est également titulaire d’un MBA de l’Insead, obtenu en 1994.

A propos de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale (SEIN)

Association créée en 1801 par les trois Consuls : Bonaparte, Cambacérès et Lebrun, et reconnue d’utilité publique dès 1824. Jean Antoine Chaptal (1756-1832), savant, chimiste et industriel, Ministre de l’Intérieur de Napoléon Bonaparte, fut le premier président de la SEIN de 1801 à 1832. La SEIN a pour mission de stimuler le développement économique de la France, de favoriser l’innovation technologique et de valoriser l’entrepreneuriat. A ce titre, elle remet annuellement les Chaptal et les Montgolfier. Elle a apporté une contribution directe au développement économique de la France au XIXème siècle dans les domaines allant des premiers réseaux de chemins de fer à la création des premières infrastructures de production et de distribution d’énergie. Son action a été déterminante en matière de brevets et de normalisation. Elle a été le précurseur de l’ANVAR, de l’INPI, de BPI et du Laboratoire National d’Essais.

Fidèle aux objectifs définis dès ses origines, elle poursuit sa mission d’accompagnement des grandes mutations industrielles, économiques et sociales.

http://www.industrienationale.fr/

A propos de Sofradir et d’ULIS

Sofradir et ses filiales ULIS et Sofradir-EC, basée aux États-Unis, sont leaders mondiaux en matière de conception et de production de technologies infrarouges de haute qualité pour applications spatiales, de défense et commerciales. Leur vaste portefeuille de détecteurs infrarouges couvre l’ensemble du spectre depuis le proche infrarouge jusqu’à l’infrarouge lointain. Les produits du Groupe sont les éléments clés de nombreux programmes et applications militaires. Ils sont également intégrés dans les équipements infrarouges commerciaux de grandes marques vendues en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Le Groupe est le premier fabricant européen de détecteurs infrarouges déployés dans l’espace. Ensemble, ces sociétés emploient un total de 1 000 collaborateurs. Safran et Thales sont actionnaires à parts égales (50/50).

www.sofradir.com; www.ulis-ir.com; www.sofradir-ec.com