Paris, le 21 février 2017 – Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité en santé d’Europe, annonce aujourd’hui avoir labellisé 10 nouvelles formations diplômantes spécialisées en santé via sa commission Emploi-Formation, qui rassemble académiques, cliniciens, grands groupes industriels, PME et organisations professionnelles. Avec ce label, Medicen Paris Region répond aux problématiques communes des candidats, des formations diplômantes et des industries de santé. L’objectif est d’établir des relations plus étroites entre ces différents acteurs, favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés spécialisés en santé et permettre aux entreprises d’identifier plus tôt les viviers de talents en fonction des besoins établis.

Avec les neuf formations déjà labellisées par le pôle Medicen, c’est donc une vingtaine de parcours qui sont reconnus pour leur qualité et leur adéquation avec les besoins des entreprises de santé. Ils vont du DUT au diplôme d’ingénieur, en passant par le Bachelor et le Master. Les enseignements portent sur la recherche biomédicale, mais proposent aussi des accès au secteur des dispositifs médicaux (biomécanique, bioengineering).

Les dix formations nouvellement labellisées sont dispensées par des instituts et universités de renom, tels que Mines-ParisTech, l’ESME Sudria, l’Ecole Supérieure des Techniques de Biologie Appliquée (ESTBA), IONIS School of Technology and Management, l’Université Technologique de Compiègne, les Universités Paris-Descartes, Paris-Sud et l’Université Pierre & Marie Curie (UPMC) ou encore le groupe IMT.

« Le caractère professionnalisant de la formation est une des clés de la compétitivité de nos industries de santé en France. Nous avons d’un côté les candidats et les formations qui nous demandent quels sont les besoins des entreprises pour pouvoir se spécialiser, et de l’autre, les entreprises qui nous demandent quel type de compétences sont adaptées à leurs besoins spécifiques, » souligne Béatrice Falise-Mirat, Déléguée générale de Medicen Paris Region. « La formation est au cœur de nos préoccupations, avec la volonté de faire évoluer les profils pour qu’ils correspondent mieux aux besoins du marché et de proposer des solutions permettant de préserver l’employabilité de ceux qui pourraient se retrouver exclus par les mutations en cours. En développant cet avantage compétitif, nous serons également en mesure d’attirer des sociétés internationales sur notre territoire. »

Les organismes qui dispensent les formations labellisées bénéficient de la proximité avec le pôle Medicen pour instaurer des relations plus étroites avec les entreprises membres. Ces relations passent notamment par les stages, l’apprentissage et le recrutement de diplômés, par des études de cas et des visites en entreprises, mais également à plus long terme par l’intervention de professionnels dans les enseignements. Enfin, la mise en réseau des formations labellisées permettra de développer l’émulation et les innovations pédagogiques.

Pour obtenir le label, la formation universitaire ou privée doit être spécialisée en santé et rentrer dans un ou plusieurs des domaines d’action stratégique (DAS) de Medicen Paris Region : diagnostic biologique, imagerie diagnostique et interventionnelle, médecine régénératrice et biomatériaux, santé numérique ainsi que médecine translationnelle. Elle doit aborder la médecine, la clinique, les pathologies et/ou les patients. Les candidatures sont examinées par un rapporteur industriel et un rapporteur universitaire, avant d’être validées par le Bureau Exécutif du pôle.

Une étude dédiée à l’emploi et la formation dans la santé sera lancée ces prochains mois par Medicen Paris Region, pour cartographier les évolutions en termes de compétences et proposer des solutions adaptées aux mutations.

A propos de la Commission Emploi – Formation
La Commission Emploi-Formation de Medicen Paris Region a été mise en place en 2014. Présidée par Vanessa Proux (Sup’Biotech), elle compte 20 organismes représentant des universités (Paris V, VI, VII, XI, XII, Evry), des écoles (Sup’Biotech, Chimie ParisTech, ESPCI), des entreprises (Sanofi Pasteur, Sanofi, Innothera, 4Clinics, Hybrigenics, Imstar, Statlife), des bioclusters et instituts (Cancer Campus, Genopole, l’Institut Pasteur, l’AP-HP, l’IFIS et l’IFIS-LAB), deux cabinets de recrutement et conseils (Kelly Scientifique et AEC Partners), le Leem, l’ABG, le SNITEM et Medicen Paris Region. La vice-présidente « Académique » est Alexandra D’Anglemont de Tassigny (Institut Supérieur des BioSciences & Université Paris-Est Créteil), et la vice-présidente « Entreprise » est Laurence Friteau (Kelly Scientifique).

A propos de Medicen Paris Region
Medicen Paris Region est un pôle de compétitivité des technologies innovantes en santé, à rayonnement national et international. Il mobilise près de 300 entreprises, organismes académiques, hôpitaux et collectivités territoriales autour d’une même ambition : positionner l’Île-de-France en premier cluster de santé d’Europe. Son activité se concentre autour de cinq axes stratégiques : diagnostic biologique, imagerie diagnostique et interventionnelle, médecine régénératrice et biomatériaux, santé numérique ainsi que médecine translationnelle. En étroite collaboration avec les acteurs régionaux et nationaux de l’innovation en santé, la mission de Medicen Paris Region consiste à :

  • faire émerger, valoriser et aider au financement de projets collaboratifs labellisés en santé dans le but de les transformer en valeur économique et en emplois
  • accélérer le développement économique de startups et PME innovantes à l’international
  • renforcer l’attractivité du territoire francilien, animer et catalyser cet écosystème représentant plus de 50% des sciences de la vie en France

Depuis la création du pôle en 2005, 57 produits innovants ont été commercialisés dans les domaines de l’imagerie, des dispositifs médicaux et des outils biologiques. 289 projets ont été labellisés et financés par l’Etat (Fonds unique interministériel, Projets structurants), Bpifrance, l’Agence Nationale de Recherche, le Fonds Européen de Développement Régional, les Investissements d’Avenir (ex-Grand Emprunt) et/ou par les collectivités territoriales, la Région Île-de-France. Cela représente un investissement total de 1,2 milliard d’euros et 533 millions d’euros d’aides publiques.
http://www.medicen.org